Poirier sauvage
Pyrus pyraster



Hauteur : 10 à 15 m. Longévité : plusieurs siècles, exploité vers 80-100 ans.

Écorce : brun foncé densément fissurée et écailleuse. Rameaux rigides parfois terminés par une épine.

Feuille : ovale ou arrondie, avec un long pétiole. Finement denticulée, très luisante sur la face supérieure.

Fleur : grappe blanche, en mai, après le merisier.

Fruit : poire comestible mais âpre, en oct-nov.

Propriétés médicinales : écorce astringente et fébrifuge. Feuilles diurétiques et calmantes.

Particularité : mellifère. Son bois rougeâtre est recherché pour l'ébénisterie et la tournerie. Il sert de porte-greffe pour la plupart des variétés cultivées.

La nature



Les fiches végétaux